Partie 2 : Facebook, Pinterest et Twitter ? quoi donc ????


Très clairement, vous n’existez sur les réseaux sociaux que si vous existez sur Instagram. Ou Youtube. Le reste des réseaux sociaux durant cette première édition ? On n’en parlait même plus.


Les annonceurs présents n’avaient que cet indicateur à la bouche. Instagram, Youtube. Je n’ai pas entendu les termes de Facebook, Twitter ou Pinterest pendant ces 2 jours.

influencer awards monaco 2018


Alors si vous devez investir demain pour négocier votre visibilité, vous savez ce qu’il vous reste à faire : ouvrez votre compte Instagram et formez-vous vite en vidéo pour l’alimenter (et ouvrez une chaîne Youtube par la même occasion). Les progressions sont encore possibles sur cette plate-forme.


Les plus gros influenceurs commencent à fuir Twitter, qualifiée aujourd’hui « plate-forme de haters ». C’est-à-dire des plate-formes très sensibles à la haine, parasitées par la critique. Où le temps passé en réponse aux commentaires sensibles, désobligeants ou haineux ne sont plus à la hauteur du bénéfice obtenu en terme de visibilité.


Enjoy PHENIX, qui totalise avec Youtube et Instagram près de 10 000 000 de followers a fermé son compte Twitter. Michel CYMES également, Christophe WILLEM en parlait.


La différence entre INSTAGRAM et TWITTER ? C’est comme faire l’amour ou pratiquer l’onanisme. Instagram c’est partager avec les autres, séduire, conquérir, … Twitter c’est pour se faire plaisir soi-même en essayant de placer à tout prix une punchline, un mot d’esprit.
Hier, à table, les discussions autour de la fermeture de ces comptes de cyber-harcèlement étaient très engagés, chacun y allant de son cas de cyber-attaque, non seulement dommageable personnellement mais surtout très mauvais pour le business.
Nous sommes en effet dans un monde parfait où toutes les histoires sont belles et les photos magnifiques. N’oubliez pas. Aucune place pour la critique. Donc remise en cause des procédés d’engagement comme les commentaires …


SI vous avez un service ou un produit à vendre, vous l’aurez compris, votre présence sera plus efficace sur Instagram ou Youtube que sur Twitter ou même Facebook. (Sans parler des nouveaux algorithmes de facebook qui limitent la portée organique de chaque post et qui demandent systématiquement des budgets de boost pour pouvoir générer de l’audience).
Ceci dit, nous avons évoqué les changements d’algorithme d’Instagram qui faisaient parfois perdre pas mal de followers actuellement. Donc à suivre également …. Le pire n’est jamais sûr. Le meilleur non plus.


Attention, notre débat porte sur les attitudes des influenceurs utilisés par des marques pour engager leur communauté, pas sur des marques qui engagent une relation conversationnelle avec leurs clients en direct (et qui ont toujours intérêt à multiplier les canaux de contacts, dont twitter ou facebook bien évidemment).
Les stratégies divergent naturellement entre influenceur intermédiaire « pour le compte de » et marque en direct.


Bien sûr, dans certains domaines, notamment dans le BtoB, Linkedin reste un média important. La preuve est que vous me lisez peut-être actuellement sur ce dernier. Facebook, par son nombre d’utilisateurs reste également un très bon support pour une communication digitale d’influence BtoC. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.


Mais mettez alors votre bébé dans un jardin d’enfants qui a du potentiel pour son développement et sa croissance.


Les évolutions sont telles que si vous n’investissez pas le champ d’Instagram et de la vidéo (en élargissant le débat autour de Youtube), vous risquez fort de passez à côté de quelque chose d’important. Surtout si vous êtes une marque.


La tendance des médias sociaux c’est finalement comme la pub depuis 70 ans : Une image forte avec une USP et des films engageants qui vous font vibrer et ressentir des émotions fortes.


Le tout avec une taxonomie intelligente permettant d’agréger des contenus hétérogènes mais sémantiquement liés (comme le hashtag). Bref, INSTAGRAM.


Vous l’aurez compris : Les longs posts verbeux avec des images glanées sur monstockphotogratos n’ont pas beaucoup d’avenir pour construire des communautés. Sauf à valoriser un contenu à très haute valeur ajoutée. Ce qui, admettez-le, est quand même assez rare en matière de discours commercial.

 

Je vous conseille d’ailleurs un autre article très intéressant à lire sur le sujet : https://www.linkedin.com/pulse/%C3%A9merger-sur-instagram-oph%C3%A9lie-deleuze/

Par : Sébastien Faure Publié le : 11/10/2018 Tags :